Comment isoler une maison à ossature en bois ?

ossature bois

Publié le : 28 décembre 20215 mins de lecture

Matériau isolant, le bois est utilisé pour protéger une maison des nuisances sonores extérieures et maintenir la chaleur d’intérieur. Même s’il est plus fréquent de voir des propriétaires opter pour le métal ou le béton, cette alternative compte bon nombre d’adeptes. Dans cet article, nous allons donc vous expliquer les avantages de l’ossature en bois pour isoler une maison.

Les matériaux pour une bonne isolation de maison à ossature en bois

Si on choisit de plus en plus le bois pour isoler une maison thermiquement et phoniquement, c’est parce que cet isolant naturel est efficace pour écarter les bruits en provenance de l’extérieur et pour garder la chaleur et la fraicheur à l’intérieur. Cependant, il est vivement recommandé de le combiner à un autre isolant avec de hautes performances à la fois acoustiques et thermiques afin de réduire la consommation énergétique de votre logement. Pour faire baisser vos factures d’énergie de manière significative, il faut utiliser un matériau présentant des performances thermiques optimales. Pour cela, privilégiez une forte épaisseur ou un matériau avec un bon lambda. Vous avez également la possibilité de combiner les deux en veillant à choisir des matériaux qui soient à la fois fibreux et flexibles.

De plus, avec un pare pluie pour ossature bois, que ce soit pour une isolation par l’extérieur ou par l’intérieur, vous obtenez des avantages écologiques indéniables. Pour cela, utilisez des matériaux en phases avec les normes environnementales de plus en plus rigides en France. Nous pouvons en citer :

  • La laine de verre : Il s’agit d’un isolant considéré comme le plus efficace du point de vue performances thermiques tout ayant la plus faible conductivité thermique.
  • La fibre de bois : Fabriqué à partir de résidus de bois issus des forêts locales, ce matériau présente une efficacité thermique incontestable.
  • La laine de roche : Les performances thermiques de la laine de roche sont à mi-chemin entre la laine de verre et la fibre de bois.

À découvrir également : Faire le bon choix du double vitrage pour une fenêtre

Les précautions à prendre

Il va sans dire que la condensation ainsi que l’humidité représentent de réelles menaces pour le bois. La France exige d’ailleurs une teneur en eau du bois qui ne dépasse pas 18 %. Autrement, vous risquez de vous retrouver avec du bois humide qui risque de se déformer facilement. Pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un bois vert, vous devez faire appel à un professionnel et lui demander de tester, à l’aide d’un testeur électronique, la teneur du bois en eau. Par ailleurs, les normes d’isolation mises en vigueur imposent l’installation d’une membrane avec un indice d’étanchéité élevé. Cette condition s’applique uniquement aux maisons à ossature en bois.

Cette membrane prend place du côté intérieur. Sachez que les fabricants en proposent plusieurs variantes parmi lesquelles le modèle hydro-régulateur est considéré comme le meilleur. Ces membranes assurent la fonction d’un pare vapeur pendant la saison hivernale puisqu’elles empêchent l’intrusion de l’humidité à l’intérieur des parois. De plus, pendant la saison estivale, elles favorisent le séchage puisqu’elle laisse la paroi totalement aérée. Ainsi, la maison ne perd plus de chaleur et reste étanche à l’air.

Un écran de sous-toiture doit être posé de l’extérieur afin d’évacuer la vapeur d’eau. Choisissez un écran HPV ou une alternative tout aussi perméable à la vapeur d’eau. Condition incontournable pour optimiser le confort d’une maison, vous ne pouvez pas faire l’impasse de la ventilation. Cela vous évitera tout effet de condensation potentiel et l’apparition de traces de moisissure sur vos fondements.

    Une mise en œuvre dans les normes

      En choisissant des isolants certifiés ACERMI, vous avez la garantie d’obtenir des matériaux avec des performances de haut niveau. De plus, le prestataire auquel vous devez faire appel doit se conformer aux règles DTU 31.2 qui exigent le respect des normes de sécurité sur le chantier comme l’installation d’un bardage par exemple.

      Le faible coût des travaux d’isolation

      Si l’ossature en bois revêt un aspect esthétique très apprécié et contemporain, elle présente d’autres avantages comme le faible coût des travaux. C’est dans un atelier que les structures sont préparées, ce préserve vos matériaux des intempéries. Plus encore, le prix de la charpente à ossature en bois est proche de celui des autres types de constructions. Cela vous permet de faire baisser le montant de votre investissement si vous comptez soumettre votre logement à la location. Même si vous souhaitez revendre dans quelques années, vous obtiendrez une plus-value fort satisfaisante.

      Plan du site