Vous avez toujours voulu du parquet dans la salle de bains mais vous craignez que le bois souffre trop de l’humidité de l’air ? Sachez qu’il y a des solutions qui permettent à votre salle de bains d’avoir un style différent, très nordique. Le parquet peut être posé avec le soin nécessaire, et avec le bois adéquat.

Le bois le plus approprié pour le parquet de salle de bain ? 

Comme vous le savez, le bois est un matériau naturel qui, en présence d’eau, peut subir des modifications considérables, selon les espèces. Le gonflement, la pourriture, la déformation ou l’amollissement sont quelques-unes des conséquences possibles de l’eau et de l’humidité sur le bois. Pour garantir une durabilité maximale du parquet, il faut que la température dans la salle de bains soit comprise entre 20 et 22 °C et que le taux d’humidité ne dépasse pas 70 %. De ce fait, sachez que les bois à ne pas absolument prendre en compte sont les bois tendres et les bois tels que le hêtre, le mélèze, le bouleau ou l’érable, malgré les merveilleuses couleurs qu’ils peuvent exprimer, sont absolument déconseillés. Ils seraient trop affectés par l’humidité relative. Pour le parquet de la salle de bains, au contraire, il vaut mieux s’orienter vers des bois plus classiques comme le chêne, un excellent merbau ou d’autres bois très résistants à l’humidité comme l’iroko, le doussiè, le wengé, le teck ou même le nouveau bambou (clair et foncé).

Le bambou : un bois exotique résistant et fascinant

C’est un type de bois peu connu sous nos latitudes, associé dans l’imaginaire collectif surtout à la Chine et aux pandas qui se nourrissent de ses pousses. Ce que tout le monde ne sait pas, c’est que le bambou est une plante qui peut atteindre une hauteur remarquable de 40 mètres et 30 centimètres de diamètre, avec une forte résistance. Bien qu’il soit plus connu comme plante de jardin, il existe dans la nature de véritables forêts de cette plante exceptionnelle, étant creuse à l’intérieur mais avec une légèreté et une résistance à la traction et à la compression telles qu’elles ont mérité le titre d'”acier végétal”. Disponible dans la variante claire ou foncée, le bambou est un excellent bois pour le parquet de la salle de bain car il n’est pas sensible à l’humidité, résistant et solide. Et il donne aussi à la salle de bains une nuance exotique vraiment enviable. 

Entretien du parquet : quelques astuces

Vous avez décidé d’installer du parquet dans la salle de bains aussi, mais maintenant la question que vous vous posez est : comment le garder au mieux ? Le bois est un matériau organique et, en tant que tel, il nécessite des soins spécifiques pour garantir sa structure et sa beauté. Tout d’abord, les produits en bois trouvés dans les supermarchés, souvent trop généraux, sont à éviter. Des produits spécifiques doivent plutôt être préférés pour le type de bois utilisé et pour les traitements qu’il a subis. En cela, les installateurs seront d’une aide inestimable. L’utilisation de substances agressives telles que l’eau de javel, l’ammoniac ou les détergents moussants est strictement interdite. La solution idéale est d’enlever la poussière avec un chiffon spécifique et de nettoyer en lavant avec un savon neutre dissous dans l’eau, puis de procéder à un séchage rapide en ouvrant les fenêtres ou en passant un chiffon sec qui éliminera l’excès d’eau. L’entretien d’un parquet, surtout dans une pièce humide comme la salle de bain, n’est pas facile mais le résultat esthétique vous récompensera grandement.