La conception de l’éclairage de votre salle de bain ne s’improvise pas. De nombreux facteurs sont à prendre en compte pour éclairer au mieux votre salle de bains: le style de la salle de bains, les finitions des robinets, les revêtements du sol et des murs, les appareils sanitaires et la disposition des ouvertures extérieures. Quelques conseils pour vous aider à apporter un bon éclairage de votre salle de bain. 

Le rôle des revêtements dans l’éclairage

Une conception réussie de l’éclairage de votre salle de bains dépend de la capacité à faire coexister et à faire ressortir les revêtements de la salle de bains en cas de manque de lumière naturelle. Les revêtements doivent faciliter la sensation de luminosité ou du moins ne pas l’entraver. Il est recommandé d’utiliser des revêtements dont la surface est brillante pour réfléchir les rayons lumineux. Au-delà de la qualité de vos ampoules, la couleur de vos murs est aussi déterminante pour un éclairage de qualité. Certaines couleurs ressortent mieux avec des ampoules aux tons froids, et d’autres avec des ampoules à tons chauds. N’hésitez pas à demander conseils à des professionnels pour prendre connaissance des différentes possibilités à cet effet.

Privilégiez les éléments déco qui apportent de l’éclairage

Les meubles et l’ameublement de couleur claire sont également à privilégier, ainsi que la finition miroir brillante. Les couleurs mattes et sombres ne conviennent pas, optez plutôt pour du blanc si vous êtes à court d’idée. 

Multipliez les points lumineux qui peuvent compenser le manque de lumière naturelle, en jouant peut-être sur les clairs-obscurs et les ombres en concentrant la lumière sur des éléments spécifiques, comme le miroir et la douche.  Des interrupteurs différenciés permettent d’obtenir des combinaisons lumineuses différentes et spécifiques.

A chaque salle de bain son style d’éclairage

Lampadaires, plafonniers ou projecteurs ? Pour chaque salle de bains, le bon appareil. En matière de décoration intérieure, il n’y a pas de bonnes solutions pour toutes les saisons. Chaque dispositif exprime tout son potentiel en fonction du contexte.

Une lumière excessive combinée à des revêtements légers et brillants donnerait un effet trop éblouissant, aliénant, rendant le tout dur et inhospitalier. Dans le cas d’un éclairage diffus, la solution la plus appropriée est le plafonnier, car les lustres créent trop de zones d’ombre. Les éléments tels que les appliques murales qui éclairent les surfaces de manière indirecte et plus douce sont également bons. Les spots, en revanche, sont idéaux pour créer des cônes de lumière afin de concentrer la luminosité sur des zones spécifiques telles que la douche. Ces dernières années, l’utilisation d’un éclairage zoné s’est imposée afin de jouer avec les ombres et la lumière. Bien entendu, chaque appareil doit correspondre au style de la salle de bains. Une salle de bains shabby-chic, par exemple, est parfaitement assortie à des appliques murales, des lampadaires ou des abat-jours de style vintage ou à des lustres à la lumière chaude et diffuse. Ce sont autant d’éléments qui redonnent une atmosphère chaleureuse et familière. En revanche, une salle de bain de style moderne et minimaliste préfère des solutions telles que les LED à lumière froide pour les surfaces sombres. Les projecteurs et les appliques en acier et en verre sont idéaux pour les ombres nettes qui font ressortir les contours nets et carrés.