1_ Identifiez votre idée de la maison

Avant de faire un choix de mobilier, demandez-vous quelles habitudes domestiques et quels «rituels» vous voulez vous adonner; quel confort recherchez-vous. Je voulais un espace de vie ouvert, détendu et convivial malgré la surface limitée, mais laissant des «filtres» visuels pour l’entrée et la cuisine. J’ai placé les meubles contre les murs et au centre j’ai inséré des éléments «mobiles» (paniers, tables) à déplacer selon l’usage.

2_ Trouvez votre humeur

La cohérence est essentielle pour un environnement atmosphérique. Comment l’obtenir? Avec des choix de couleurs et de styles clairs, qui se répètent d’une pièce à l’autre.

3_ Faites de la place

Éliminer périodiquement le superflu est essentiel pour donner de l’harmonie. Cela ne veut pas dire vider, mais ne garder que ce qui correspond à votre style.

4_ Échelles pleines et vides

Alternez les meubles ouverts et fermés pour donner une idée de composition étudiée. Les choses que vous laissez à vue, assurez-vous qu’elles ont une esthétique la plus homogène possible. A l’entrée, par exemple, j’ai rassemblé ma collection de magazines dans des cartons blancs identiques.

5_ Choisissez des matériaux authentiques

Le bois, les fibres naturelles, les détails en cuir donnent authenticité et bien-être. Le style nordique ne peut se passer de matériaux naturels. Au fil du temps, j’ai choisi de remplacer les essences plus sombres du bois, en me tournant vers des teintes claires. La seule exception est le miroir au-dessus du canapé, un souvenir d’amis (même les souvenirs et votre histoire servent à créer une atmosphère!).

6_ étudier la disposition des choses

Les objets d’usage et de décoration, s’ils sont gardés en vue, doivent être composés en mini sets. Déplacez-les jusqu’à ce que vous soyez satisfait, puis prenez une photo – cela vous aidera à juger si tout est équilibré.

7_ Défauts de masque

Aucune maison n’est parfaite et les défauts ne peuvent pas toujours être éliminés: essayez de les «neutraliser» en détournant l’attention. L’un des (nombreux) défauts de mon appartement est le sol: on ne l’a pas changé tout de suite et maintenant l’intervention serait invasive. Pour «l’habiller» et le minimiser, la solution était d’empiler des tapis de tailles et de motifs différents.

8_ Recherchez des solutions intelligentes

Avez-vous peu d’espace? Inventez des solutions de stockage ouvertes. Un panier suffit pour ranger oreillers et couvertures ou pour contenir ce que vous n’utilisez pas. Il sera perçu comme un élément décoratif et sera fonctionnel.

9_ N’oubliez pas les plantes!

Il n’en faut pas beaucoup, même de la verdure coupée ou des plantes succulentes ou succulentes. Il n’y a pas d’ambiance sans verdure.

10_ Choisissez trois couleurs

«Last but not least», comme disent les Anglais, le thème des couleurs. Le choix et l’usage qui en est fait sont fondamentaux pour créer le bon confort visuel. Mon conseil est de composer une palette de couleurs avec une base neutre, reposante et lumineuse, et d’ajouter des touches d’une teinte que vous aimez, qui en quelque sorte parle de vous et de vos goûts. Choisissez trois nuances, attribuez idéalement la mesure à chacune (décidez quelle couleur sera dominante, laquelle suivre, etc.) et répétez-les dans toutes les pièces. J’ai opté pour le noir et blanc typique du style nordique, plus du bois clair et des détails vert menthe et bleu. 

Un dernier conseil

Ceux qui aiment la maison aiment souvent aussi les styles différents et risquent … le coup de foudre et les achats «passionnés»! Généralement, cependant, il vaut mieux ne pas tomber dans la tentation et essayer de n’acheter que des choses qui s’harmonisent bien avec le style dominant de la maison, avec la palette de couleurs et avec les matériaux. Évidemment, une certaine folie créative est permise de temps en temps …