Pour tricoter, il faut d’abord choisir un patron et ensuite la laine. Les fils varient en épaisseur et se distinguent par leurs compositions. Le rendu que vous souhaitez donner à votre projet conditionnera aussi votre choix. N’hésitez pas à consulter la gamme en fil Hoooked.

Les différentes épaisseurs de fils

La laine dite lace est conçue pour de petites aiguilles (numéro 2,5 à 3 mm), on l’utilise pour des ouvrages très fins et légers, avec des motifs de dentelle, par exemple. Il est possible de la doubler, c’est-à-dire de tricoter deux fils à la fois. Il faut s’armer de patience et être très attentif pour ne pas perdre une maille. Le fil de type fingering ou super fin (3,5 à 4) est souvent utilisé pour des pulls ou des châles. La laine sport ou DK (3,5 à 4,5) est choisie pour des ouvrages plus chaud, comme des pulls ou des accessoires pour l’hiver. La laine Aran est idéale pour de gros gilets (5 à 6,5). Il vous faudra de gros crochets ou aiguilles pour tricoter la Bulky et la super Bulky, (7 à 12), ce fil très épais vous permettra de tricoter de belles couvertures ou des accessoires de déco pour la maison. L’aiguille et la laine à utiliser sont en règle générale indiquées sur le patron. Si vous n’avez pas la laine adaptée, vous pouvez utiliser deux fils.

Les différentes matières

La laine est classée en trois catégories : fibres animales, végétales ou synthétiques. Si les fils synthétiques sont les moins onéreux, on préférera des matières naturelles pour un tricot de haute qualité. Dans les laines naturelles, on peut citer l’alpaga, le cachemire, le chameau, la laine de mouton ou le mérinos. Pour varier les plaisirs, il existe de nombreux fils fantaisie : ruban, laine mèche, bouclette ou encore tweed, chenille, soie, métallisé… Quel que soit votre choix, il est fortement recommandé de faire systématiquement un échantillon avant de commencer un nouveau projet. Vous vous assurerez que le rendu correspond aux dimensions du patron et à vos attentes. Le tombé de votre vêtement changera suivant le fil choisi, la tension et la structure de la maille. Si le résultat n’est pas satisfaisant, changer de fil ou de numéro d’aiguille !

Deux types de laine

Il existe deux types de laine, la laine single ou mèche et la laine à fils retordus. La première est composée d’un brin, la deuxième est composée de plusieurs brins. La single est la plus fragile et se casse facilement. Les ouvrages tricotés en single risquent aussi de boulocher davantage. Préférez la laine à fils retordus pour un rendu plus net, en particulier pour des torsades ou de la dentelle.