Les peintres décorateurs avec les techniques et les matériaux traditionnels feint réalisent vos décors peints: fresques, panoramiques, trompe l’oeil, chinoiseries, grotesques, ornementation, faux bois, faux marbres, patines, badigeon de chaux, …
Le peintre décorateur intervient également dans le cadre de restauration du patrimoine classé ou inscrit, religieux, urbain ou rural : nettoyage, conservation de décors peints, restitution de décors peints à l’identique et raccords à l’existant.
Les termes de peintre en décor ou peintre décorateur englobent tous les peintres qui réalisent des décors peints sur quelque support que ce soit: murs, toiles, meubles et objets.
Le métier de peintre décorateur mural  allie des compétences conjointes dans les domaines de la peinture et de la composition architecturale. En effet, soumis aux contraintes de l’architecture existante, le peintre décorateur est lié aux métiers du bâtiment et intervient sur les finitions: des patines aux décors les plus sophistiqués.
Le peintre en décor du patrimoine est un peintre décorateur  spécialisé  dans le bâti ancien et les techniques traditionnelles. Il intervient dans le cadre de la réhabilitation du patrimoine architectural: restauration, raccords à l’existant, décor à l’identique, … ou réalise des décors librement inspirés des traditions de sa corporation.
On peut s’interroger sur un possible devenir d’une décoration murale qui, en continuité avec une longue tradition, s’affranchirait de ces influences, et parviendrait à poursuivre un cheminement en accord avec son époque, riche des enseignements du passé.
C’est peut-être là, la gageure du peintre décorateur du patrimoine …
Les matériaux traditionnels, naturels et non toxiques  avec les couleurs et les  textures propre réalisant la décoration transitionnel . Chaque décoration est unique et conçue en fonction des souhaits du client et des contraintes inhérentes au lieu et à sa destination.Pour cela, les conceptions classiques du décor patrimonial en restant fidèles à l’esprit des lieux historiques.
Patines, matiérages (faux-bois, faux-marbres, fausse pierre) et toiles peintes (pastorales, chinoiseries, grotesques ornementales,…) restituent les ambiances évocatrices du 17, 18 ou 19° siècle.
Maniant aussi bien les techniques traditionnelles :  peinture à la chaux, à la caséine, détrempe à la colle de peau,… qu’actuelles, ils s’attachent à répondre aux exigences du bâti ancien.