Parmi une grande variété de couettes proposée sur le marché, il paraît parfois difficile de s’y retrouver. Pourtant, avec les bonnes informations, vous pourrez trouver plus aisément celle adaptée à vos besoins. Pour vous aider dans cet exercice, voici quelques conseils qui pourront vous aider.

Quelle matière choisir ?

Avant de vous prononcer sur une couette quelconque, vous devez tenir compte de son garnissage. En fonction de vos besoins, vous pouvez profiter d’une large gamme de choix proposée sur le marché. À titre d’exemple, vous pouvez choisir une couette bio en coton, en fibre de bambou, en laine, etc. À l’heure du développement durable, c’est une bonne option pour préserver les ressources naturelles de la planète. Vous pouvez également opter pour une couette naturelle en plume, en duvet, etc. Outre leur longue durée de vie, les produits naturels sont plus doux et meilleurs pour la santé. En ce sens, les couettes en coton ou en duvet respirent davantage et font moins transpirer bien qu’elles offrent plus de chaleur. En d’autres termes, elles conviennent parfaitement aux personnes souffrant de sueurs nocturnes. Toutefois, sachez que les couettes garnies en duvets ou en plumes peuvent parfois provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. Une couette synthétique est dès lors recommandée pour les personnes sujettes à des allergies. Leur caractère anallergique constitue en ce sens un grand atout pour les couettes garnies en matières synthétiques. De plus, les couettes en fibre creuse siliconée ou en polyester sont plus faciles à entretenir et moins chères. Si vous recherchez une couette pas chère, naturelle ou synthétique, n’hésitez pas à visiter différents sites tels que www.linandelle.com.

Opter pour le bon grammage

Au-delà du garnissage, le choix du grammage est également important pour trouver le modèle le mieux adapté à vos besoins. Pour ce faire, référez-vous aux indices de chaleur lors de votre achat. Dans cette optique, les couettes tempérées font par exemple référence à un grammage de 300-400 g/m² et sont idéales pour la mi-saison. Quant aux couettes très chaudes destinées pour l’hiver, elles ont un grammage de 500 g/m² au minimum. Vous pouvez aussi utiliser ces indices pour choisir le modèle qui convient au mieux à la température de votre chambre. Les modèles tempérés sont à ce titre parfaits pour les pièces à une température ambiante de 18 à 22 °C. En outre, vous pouvez également choisir ledit grammage selon la saison et le garnissage. En ce sens, une couette naturelle bio doit posséder un grammage de 270 g/m² en hiver et 180 g/m² en été. Quant à la couette synthétique, elle doit avoir un grammage entre 300 et 450 g/m² en hiver et entre 200-250 g/m² en été. Si vous ne savez pas lequel choisir, tournez-vous vers les modèles dits « 4 saisons ». De cette façon, vous n’aurez pas besoin d’en acheter un pour chaque saison. Lors de votre achat, gardez seulement en tête qu’à performance égale, une couette naturelle est toujours plus légère qu’une couette synthétique.

Le choix du piquage

Outre le grammage et le garnissage, le piquage constitue aussi un critère non négligeable lors de votre achat. C’est un critère déterminant dans la répartition de la matière, et par conséquent de la chaleur. Certaines personnes privilégient en ce sens le piquage en carreaux plutôt que les lignes droites. C’est certes une bonne façon de faire votre choix, mais pour garantir une meilleure qualité, faites-le en fonction du garnissage. Pour une couette synthétique, les piquages en carreaux ou en vagues restent les meilleurs. Ils permettent de répartir de manière uniforme le garnissage dans l’enveloppe. En revanche, le piquage en carreaux cloisonnés convient mieux aux couettes naturelles en duvet. Cela permet une meilleure dudit duvet dans chaque partie de la couette. En ce qui concerne l’enveloppe, les tissus en percale de coton ou en coton sont les plus prisés sur le marché. Fabriquées avec des matières naturelles, elles évacuent mieux l’humidité et vous garantissent ainsi un meilleur confort. Différentes finitions peuvent ensuite être associées à ces enveloppes selon vos attentes : le passepoil, la double piqûre, etc. Cependant, vous pouvez également choisir d’autres matières telles que les fibres creuses siliconées, le polyester, etc.

Choisir la bonne taille

Après avoir choisi une couette en laine, en polyester ou autre, vous devez porter une attention particulière à sa taille. Pour chaque dimension de matelas, certaines couettes sont en effet plus adaptées que d’autres. Cela vous permet d’éviter que vos orteils ressentent des courants d’air ou de les faire traîner par terre. À ce titre, optez pour un modèle avec au moins 30 cm de plus que votre matelas pour couvrir suffisamment vos pieds. Toutefois, vous pouvez également vous fier aux différentes tailles dites standards pour choisir la taille la mieux adaptée à votre lit. Une couette de 140 sur 200 convient en ce sens à un lit pour enfants de 90×200. Pour des lits à une place de 120 sur 200 cm, la taille des couettes doit être de 200 sur 200 cm. Ces dimensions vous permettront de vous enrouler plus facilement à l’intérieur de votre couverture et de profiter pleinement de la chaleur. En outre, vous devez également tenir compte de l’envergure de la personne qui occupe le lit avant de faire votre choix. En effet, une personne avec une forte corpulence aura besoin d’une plus grande couverture qu’une personne de taille moyenne. C’est un critère très important pour couvrir tout le corps surtout si la personne bouge beaucoup pendant son sommeil.